L’impression partielle au dos d’une feuille de polyester lenticulaire d'un motif permet à la lumière de passer au travers des zones non-imprimées et de venir en contact des cellules photovoltaïque composant la sous-couche.

La surface de la feuille de polyester est en effet structurée par des lentilles semi-cylindriques.

Le motif est en réalité composé de bandes images ou de zones non-imprimées qui n’interfèrent pas avec le passage des rayons UV du soleil.

Cette feuille de polyester est partie intégrante d’un cover d’iPad ou d’iPhone, qui permet de venir recharger le device lors de son exposition au soleil. L’œil voit le motif, et le soleil alimente les cellules photovoltaïques.

Il est également possible d’utiliser des encres spécifiques photochromes. Ces encres sont composées de microcapsules contenant des pigments photochromes. Ces pigments, initialement quasiment incolores, changent de couleur lorsqu’ils sont exposés aux UV extérieurs.

Motif "branche" BLANC si non exposé aux UV    

Motif "branche" VERT si exposé aux UV